dimecres, 11 de juliol de 2007

Les meandres d'un fleuve imaginaire

L'Institut Cervantes de Casablanca abrite actuellement une exposition collective d'artistes peintres marocains en collaboration avec les services culturels et de coopération de l'ambassade d'Espagne. Placé sous le théme "nitida vlarida"(clarté nette),ce rendez-vous artistique est marqué par les oeuvres de Meki Megara,Saad Ben Cheffaj,Mohamed Melehi,Adil Rabeh ainsi que par les travaux récents de l'artiste plasticienne Mounia Touiss,diplômée de l'Ecole Nationale des Beaux Arts de Tetouan (1992) et titulaire d'une Licence en peinture à la Faculté de Beaux Arts,Université de Barcelone) en 1998.

L'oeuvre de Mounia Touiss se présente comme la trace d'une action chromatique effectuée gestuellement et spontanément. Les éléments picturaux s'entrelacent de maniére homogène dans la totalité de la surface,en ne privilégiant aucun centre d'intérêt ni aucune zone de repos . Il s'agit d'une composition lyrique qui met en évidence des parties plus transparentes avec des fuites plus fluides constituées par des passages successifs de la brosse. Les valeurs sont équitablement les clairs,moyens et foncés dans l'ensemble de la surface sans créer un pôle d'attraction culminant ,ce qui ponctue les masses sombres qui alternent avec les zones claires dans un effet de luminisme,éclairant la toile de l'intérieur.

La frontalité chromatique est accentuée par l'introduction des graphismes lyriques dans un état d'âme autour du tableau.Le refus de faire apparaître des éléments de structure dans l'élaboration des brossages gestuels se démarque de l'abstraction froide et de ses savantes compositions . En référence aux grands coloristes,M.Touiss utilise la touche comme de nombreux peintres de l'abstraction lyrique; cette touche ,irrégulière, participe à lélaboration des rythmes et structure la toile par ses directions variées .Les bords laissent parfois transparaître des couleurs sous_jacentes pour accroître les vibrations chromatiques,dans le fond,lesz touches deviennent à peine perceptibles et modulent la surface à la manière cézannienne,ce qui permet d'imaginer le prolongement du mouvement à l'extérieur de la toile. Les oeuvres de Mounia Touiss se veulent les méandres d'un fleuve imaginaire, en donnant la sensation de continuer leur "impovisation" dans un hors champ qui se prolonge "ad infinitum". Abstraction allusive ,tel est le propos de cette artiste qui,comme Bissière et Manessier ou Bazaine allie le lyrisme de la composition à la fougue d'un "paysage intérieur".

Son évolution plastique vers l'abstraction lyrique s'échelonne à partir de plusieurs styles et techniques marquants : Gravure, techniques des estampes , peinture décorative et décoration intérieure, miniatures et pochoirs... Aprés avoir marqué sa présence dans le cadre du Festival Joudour en 2001à Casablanca ,Mounia Touiss a participé au Festival International d'Asilah en 2002 ainsi qu'à la Semaine Culturelle Marocaine en Egypte. Elle expose actuellement ses oeuvres représentatives à la Galerie Le Chevalet(41,Rue Point du Jour Bourgogne ,Casablanca).


Abdellah CHEIKH

1 comentari:

Gabriela ha dit...

Hola Monia, te escribo porque estoy comisariando una exposición para la Bonnemaison y me gustaría contactar contigo. te envié un correo a la dirección que pone tu web, pero no funciona.
POr favor, ponte en contacto conmigo cuando puedas
Gracias